Comparaison des marques et gammes de pâte polymère

Publié par Allison le

Au printemps 2017, Perles & Co (Un e-commerce français de loisirs créatifs très connu), m’a demandé si je pouvais leur faire une comparaison des différentes marques de pâte polymère présentes sur le marché. Flattée qu’ils me le demandent, j’ai accepté et leur ai écrit un article assez complet, je pense, sur le sujet. Je suppose que cet article peut être très utile pour de nombreuses personnes (débutantes ou non) qui se posent des questions sur les différentes marques d’argile ainsi que sur les différentes gammes qui composent une marque. Bonne lecture !

Allison Cohade

Par Allison Cohade

Il existe différentes marques de pâte polymère sur le marché mais quelle marque de pâte est la meilleure? Comment réagissent les pâtes à la cuisson? Quelle est la plus translucide, la plus chargée en mica, la plus blanche, la plus solide? A travers le comparatif suivant nous allons essayer de répondre à ces questions.

On trouve aisément sur le net 5 marques de pâte polymère: Fimo, Sculpey, Pardo, Cernit et Kato. Chacune est ensuite déclinée en différentes gammes:

  • Pour Fimo il existe la Fimo Professionnal, la Fimo Soft et la Fimo Effect.

  • Chez Sculpey on trouve la Prémo (avec sa catégorie Accents), la Sculpey III et la Soufflé.

  • La Pardo se divise en 2 gammes, la Pardo Jewellery et la Pardo Professionnal (où l’on trouve la catégorie Mica Clay).

  • La Cernit se compose de la gamme Number One (elle même comprenant 2 catégories: les 100% et les 50%), la Translucent, la Glamour, la Shiny, la Nature et la Neon, et maintenant la Metallic (qui au moment de ces tests n’était pas encore sortie).

  • La marque Kato est la seule à ne pas être déclinée en différentes gammes. Toutes les pâtes sont regroupées sous le terme Kato.

Ce comparatif a été fait entre marques mais également entre gammes afin de vous donner une vision la plus complète possible de ce qui pourra correspondre à vos attentes.

Les différentes marques de pâtes polymères
Les différentes marques d'argile polymère

1 – Packaging

Cela peut paraître anodin pourtant le packaging est important. En effet, il peut permettre de conserver correctement la pâte crue dans le temps et nous sommes tous d’accord, nous préférons avoir une pâte qui reste souple plutôt qu’une pâte qui s’effrite une fois le paquet ouvert. Même si une pâte sèche et devient dure, elle se rattrape toujours mais c’est tout de même plus agréable qu’elle garde sa fraîcheur.

Ce test est basé sur la comparaison des paquets de pâte avec le papier cristal qui est un parfait conservateur. L’aspect au toucher des paquets ainsi que leur solidité (facilité à se déchirer ou non) ont été observés.

  • Fimo

    Plastique de bonne qualité. Facile à ouvrir. Se referme facilement en y ajoutant du scotch.

  • Sculpey

    Plastique de qualité moyenne mais acceptable. Peut facilement se déchirer lorsqu’on l’ouvre. Moins pratique de refermer le paquet mais faisable tout de même avec du scotch.

  • Pardo

    Excellent. Boîte en plastique dur très pratique, s’ouvrant et se refermant facilement. Mon conseil: emballez votre pâte dans du papier cristal et placez là dans la boîte, la conservation sera optimale.

  • Cernit

    Ancien packaging (transparent): Plastique de mauvaise qualité. Pas pratique à ouvrir, se déchire facilement. Mon conseil: jetez cet emballage et préférez le vôtre avec du papier cristal et du scotch. Nouveau packaging (bleu): Plastique de meilleure qualité que vous pouvez garder. Mais les soudures font que le plastique se déchire facilement.

  • Kato

    Plastique de bonne qualité. Facile à ouvrir. Se referme facilement en y ajoutant du scotch pour une bonne conservation.

Conclusion : Bien que le packaging ne soit pas l’élément majeur de votre choix, je soulignerai ici l’effort de la marque Pardo.

2 - Comportements de la pâte crue

Dans un premier temps, regardons comment se comporte la pâte crue lors du conditionnement à la main ou à la machine à pâte (MAP). TABLEAU 1

Résultats:

  • Fimo

    Avantages: C’est une pâte qui se comporte bien, elle est facilement conditionnable, elle devient souple sans être molle. La Fimo Soft est plus souple que la Fimo Professionnal ou la Fimo Effect, elle conviendra mieux aux enfants ou aux personnes ayant peu de force dans les mains. Elle n’a pas d’odeur. La Fimo Professionnal reste lisse lors de l’étirement à la MAP.

    Inconvénients: Elle salit les mains et la MAP, pensez donc à tout nettoyer entre chaque couleur. La Fimo Soft est plutôt collante ce qui peut rendre son utilisation moins agréable. La Fimo Effect contient une quantité moyenne de mica.

  • Sculpey

    Les gammes se comportent vraiment différemment.

    • Prémo

    Avantages: La pâte est souple mais reste plutôt ferme et ne colle pas. Elle n’a pas d’odeur. La catégorie Accents reste parfaitement lisse lors de l’étirement à la MAP et est très chargée en mica.

    Inconvénients: Mis à part la catégorie Accents, à l’étirement à la MAP, des vaguelettes et des plis apparaissent rendant l’utilisation en fines couches délicate. La catégorie Accents colore un peu les mains.

    • Sculpey III

Avantages: La pâte est très (trop) facilement conditionnable à la main. Elle est parfaite pour les enfants. Elle n’a pas d’odeur.

Inconvénients: Ce n’est pas une pâte destinée à être passée dans la MAP, elle accroche aux rouleaux et ne supporte pas l’étirement. Elle devient molle et est donc difficile à travailler. Elle colore les mains et le matériel.

    • Soufflé

Avantages: Conditionnement très facile, la pâte est souple, a un toucher velouté très agréable et ne colle pas du tout même quand elle se replie sur elle même. Elle n’a pas d’odeur. Elle reste parfaitement lisse lors de l’étirement à la MAP.

Inconvénients: Aucun.

    • Pardo

      Avantages: Les 2 gammes sont faciles à conditionner et deviennent souples. La Pardo Professionnal reste lisse lors de l’étirement à la MAP. Elle n’a pas d’odeur.

      Inconvénients: Les 2 gammes sont un peu collantes. La Pardo Jewellery ne supporte pas très bien l’étirement à la MAP ce qui limite son utilisation en plaques fines. La Pardo professionnal Mica Clay est peu chargée en mica.

    • Cernit

      Avantages: Facile à conditionner. Elle reste lisse lors de l’étirement à la MAP et n’a pas d’odeur.

      Inconvénients: Comme c’est une pâte thermosensible, elle devient de plus en plus souple (voire molle) avec la chaleur. A éviter donc si vous avez les mains chaudes. Elle est un peu collante et est peu chargée en mica.

    • Kato

      Avantages: La pâte est souple et reste très ferme, ne colle pas du tout même quand elle se replie sur elle-même. Elle reste parfaitement lisse lors de l’étirement à la MAP et est très chargée en mica.

      Inconvénients: L’inconvénient majeur est sa forte odeur de plastique. On s’y habitue mais cela peut gêner. Elle colore les mains et salit les rouleaux, il faut donc nettoyer entre chaque couleur.

    Conclusion: Aujourd’hui, toutes les pâtes se conditionnent bien et deviennent souples facilement. Je vous conseille un conditionnement à la machine à pâte qui limite le réchauffement de la pâte et son aspect trop mou et/ou trop collant.

    3- Comportements de la pâte cuite

    Les échantillons ont été préparés comme suit:

    • Des plaques de pâte d’épaisseur 0, 2, 4, 6 et 8 ont été préparées dans chaque couleur de chaque marque et catégorie avec une MAP Atlas 180 (0 étant le cran le plus épais). Pour les pâtes translucides une sixième plaque d’épaisseur 9 (la plus fine) a été faite.

    • A l’aide d’un emporte pièce rond, des pastilles ont été découpées dans chacune de ces plaques puis cuites.

    • Deux températures de cuisson ont été testées pour chaque échantillons: la température recommandée par le fabricant et une température plus élevée de 20 à 30°C.

    • Tous les échantillons ont été cuits 30 minutes.

    TABLEAU Feuille 2

    a) Comparaison des couleurs des échantillons cuits et crus

    Dans un premier temps, comparons s’il y a une variation de couleur entre la pâte crue et la pâte cuite.

    Résultats: En ce qui concerne le blanc aucune variation de couleur entre pâte crue et cuite n’est constatée excepté pour la Kato qui montre clairement une différence, et ce, quelle que soit la température de cuisson. La Cernit 50% elle aussi présente une variation mais qui semble logique puisque les 50% de chez Cernit sont des pâtes semi-translucides.

    Pour la couleur (ici le bleu), la Fimo Professionnal montre une légère augmentation de la teinte lorsqu’elle est cuite. La Kato également. Mais la marque qui présente le plus de variation est la Cernit. En effet, la Cernit 50% fonce à la cuisson mais plus surprenant la Cernit 100% fonce énormément. Toutes ces variations se produisent dès la température recommandée par le fabricant.

    Enfin, les pâtes contenant des particules de mica restent fidèles à leur couleur de base, excepté la Cernit Glamour qui fonce très légèrement.

    b) Comparaison des couleurs des échantillons cuits à différentes températures

    Y-a t-il des différences de couleurs si la pâte est cuite au dessus de la température recommandée par le fabricant?

    Résultats: Pour le blanc aucune variation de couleur n’est constatée entre les échantillons cuits à différentes températures excepté pour la Cernit 50%. La couleur de cette dernière semble légèrement foncer à une température plus élevée (ici 140°C) pour les échantillons les plus épais (cran 0 et 2).

    Pour la couleur, aucune différence n’a été constatée entre les températures de cuisson. Lorsqu’une pâte fonce, elle le fait dès la température recommandée par le fabricant mais ne fonce pas plus si on la cuit plus chaud.

    Pour les pâtes dorées, même résultat que pour la couleur. Pas de différences de nuance entre les échantillons cuits à température normale ou à température plus élevée.

    c) Toucher de la pâte cuite

    Une fois cuite la pâte polymère a un aspect plutôt brut et plastique mais qu’en est-il du toucher ?

    Résultats: La Fimo Professional, la Fimo Soft, la Sculpey Prémo, la Sculpey III et la Cernit 50% ont un toucher effectivement plutôt plastique. En revanche, les gammes Pardo, la Cernit 100% et la Kato ont un toucher lisse et doux très agréable ne donnant pas l’impression de plastique.

    d) Aspect de la couleur

    Le blanc est-il bien blanc?

    Comparaison des blancs

    Résultats: La marque présentant le blanc le plus blanc est la Pardo (Professionnal d’abord, Jewellery ensuite). En seconde position on trouve la Sculpey Soufflé. Puis arrive la Sculpey Prémo. Ensuite viennent la Fimo Soft et la Fimo Professionnal. Ces 6 marques de pâte présentent un blanc qui est blanc. Par contre, La Sculpey III et la Cernit 100% ont un blanc tirant sur le jaune. La Cernit 50% et la Kato ont un blanc rosé.

    Quelle est la marque contenant le plus de micas?

    Pour le savoir des mica shift (technique la plus adéquate à révéler la quantité de micas) ont été réalisés avec toutes les marques de pâtes.

    Résultats: Deux marques se partagent la 1ère place en matière de quantité de mica (et donc d’aspect très profond et net du mica shift avant ponçage), il s’agit de la Sculpey Accents et de la Kato. Ensuite arrive la Fimo Effects qui présente une quantité moyenne de micas et donc un résultat satisfaisant. Enfin les pâtes ayant le moins de micas sont la Pardo Professional Mica Clay et la Cernit Glamour.

    Après ponçage et lustrage il s’avère que ce classement change légèrement. Le ponçage a été effectué avec du papier de carrossier imperméable aux grains 400, 600, 800, 1000, 1200 et 1500 puis un lustrage à la dremel avec un embout en coton doux a été réalisé. La pâte donnant les meilleurs résultats est la Kato. Les motifs sont nets et profonds et la brillance est extraordinaire. En seconde position nous retrouvons la Fimo Effect. Les motifs sont profonds et la brillance est satisfaisante. Ensuite arrive la Sculpey Premo Accent. Les motifs sont moins profonds et la brillance est plus satinée. En queue de peloton on trouve la Pardo Professional Mica Clay et la Cernit Glamour. Les motifs sont peu profonds mais la brillance est bonne.

    Quelle est la translucide la plus translucide?

    La pâte translucide comme son nom l’indique n’est pas une pâte transparente. Translucide signifie «qui laisse passer la lumière». Nous attendons de cette pâte translucide qu’elle laisse apparaître les détails de notre travail en dessous de celle-ci, qu’elle disparaisse presque totalement et qu’elle apporte de la brillance.

    Afin de tester tout cela plusieurs tests ont été réalisés. Tout d’abord des échantillons de chaque gamme ont été cuits à différentes épaisseurs et températures.

    Comparaison des translucides

    Résultats: Les échantillons épais présentent une coloration, ce qui doit être pris en considération lorsque l’on utilise la pâte translucide seule dans certains projets. Ainsi la Fimo est blanche. La Sculpey est rosée. La Pardo présente une couleur neutre, très naturelle, qui se rapproche le plus de la teinte de la translucide espérée. La Cernit est légèrement rosée. Et enfin la Kato est très jaune.

    Aucune différence de coloration n’a été constaté entre les 2 températures de cuisson. Les pâtes ne blanchissent, jaunissent ou ne rosissent pas plus si on les cuit plus chaud.

    Les échantillons fins (cran 9, le plus fin de la MAP Atlas 180) ont été placés devant une écriture afin de juger de leur capacité à laisser passer la lumière et donc à lire facilement le numéro.

    Résultats: Pour ce test, les marques qui apparaissent les plus translucides sont la Pardo et la Cernit. La Pardo, avec sa couleur neutre retranscrit parfaitement les couleurs situées en dessous. La Cernit les retranscrit avec un voile rosé. En 2nde position on trouve la Sculpey qui est très translucide aussi mais jaune. En 3ème position arrive Fimo qui à ce cran très fin est translucide et neutre. Enfin, la Kato semble être la moins translucide et la plus jaune des marques.

    Ces résultats sont un bon début mais il est rare d’utiliser la pâte translucide seule en fine couche. On l’utilise plutôt pour recouvrir un travail de surface (une plaque de couleur sur laquelle on a mis des encres, de la peinture, des feuilles métalliques, des pastels, des poudres…par exemple). Des échantillons de pâte bleu de chaque gamme ont donc été préparé avec un peu de poudres métalliques de différentes couleurs puis recouverts d’une plaque de pâte translucide (cran 9) de la même gamme (Fimo Professionnal bleue + Fimo Effect, Fimo Soft bleue + Fimo Effect, Sculpey Prémo bleue + Sculpey Accent…). Ces échantillons ont ensuite été cuits à la température recommandée par le fabricant de chaque marque, poncés au grains 400, 600, 800, 1000, 1200, 1500 et lustrés à la dremel + embout en coton doux.

    Résultats: Et bien les résultats montrent des différences avec les résultats précédents. Avant ponçage les échantillons sont plus ou moins opaques et laissent plus ou moins bien apparaître le travail du dessous. La Fimo Effect est la pâte translucide étant finalement la plus opaque du fait de sa couleur très blanche. La Kato et la Sculpey Accents sont moins opaques mais leur couleur jaune cache un peu le travail. La Pardo Professionnal Art Clay et la Cernit sont celles qui laissent apparaître le mieux les couleurs de la pâte et des poudres en dessous. 

    Après ponçage et lustrage, énorme surprise puisque c’est la Kato qui remporte haut la main le test. En effet, la Kato une fois poncée et lustrée laisse parfaitement apparaître les couleurs et les détails du travail en dessous et possède une brillance exceptionnelle. En 2nde position arrive la Cernit qui permet d’obtenir de beaux détails et une belle brillance. La 3ème position revient à la Sculpey Accents qui permet d’avoir de beaux détails mais une brillance plus satinée. Ensuite Fimo Effect. La brillance est satinée et il persiste un voile sur l’ensemble de l’échantillon. Enfin, la Pardo Professionnal Art Clay qui malgré une belle brillance présente un gros voile ne rendant pas l’échantillon homogène et ne laissant pas bien apparaître les couleurs du dessous. 

    Conclusion: Le ponçage et le lustrage ont complètement changé la donne. Vous n’obtiendrez donc pas les mêmes résultats sans ponçage ou avec ponçage-lustrage. A vous donc d’adapter le choix de votre pâte translucide en fonction de ce que vous voulez obtenir.

    4- Comportements de la pâte au ponçage – lustrage

    Un intérêt majeur de la pâte polymère est qu’elle se ponce et se lustre facilement pour obtenir une brillance naturelle et durable. Un échantillon cuit de chaque gamme de pâte à donc été poncé au papier de carrossier imperméable grain 400 puis 600, 800, 1000, 1200 et enfin 1500 et a été lustré avec une dremel et un embout en coton doux afin de juger de la brillance obtenue.

    Résultats: Les résultats sont les mêmes pour le blanc et la couleur. La Fimo Professionnal et la Fimo Soft présentent une brillance plutôt satinée, c’est à dire une légère brillance, pas très prononcée. La Sculpey Prémo à une brillance un peu plus importante que la Fimo. Pour la Sculpey III, le lustrage est presque inefficace, on obtient un très léger effet satiné mais cette pâte n’est clairement pas faite pour être poncée et lustrée. La Sculpey Soufflé quant à elle présente une brillance satinée comparable à la Fimo. Cette gamme n’est pas forcément adaptée au lustrage, elle sera parfaite pour une utilisation mate. La Pardo Jewellery, la Pardo Professionnal et la Cernit présentent une très belle brillance, supérieure à la Sculpey Prémo. Enfin, la pâte présentant la brillance la plus spectaculaire est la Kato. Un véritable effet miroir (ou résine) pour cette marque. 

    Conclusion: La Kato emporte haut la main le test. Si vous aimez la brillance naturelle de la polymère c’est vers cette pâte qu’il faut se tourner.

    5- Comportements de la pâte à la contrainte physique

    Terminons cette série de tests avec une étude de la solidité des différentes marques de pâte polymère. Comment les pâtes cuites réagissent-elles à une contrainte physique? Cassent-elles ou sont-elles solides?

    Pour cela, chaque échantillon cuit a été tordu dans un sens puis dans l’autre 10 fois avec la même force. TABLEAU feuille 3

    Résultats: La Fimo Professional apparaît plutôt fragile en couche fine puisqu’elle casse à partir du cran n°4 pour le bleu, n°6 pour le blanc. Cuite un peu plus chaud cette pâte semble un peu mieux supporter la contrainte et est donc un peu plus solide. La Fimo Soft semble encore plus fragile que la Fimo Professionel. En effet, celle-ci casse facilement (dès la 1ère torsion) aux crans n°4, 6 et 8 pour le blanc et le bleu lorsqu’elle cuite à 110°C. Elle devient très légèrement plus résistance cuite à 140°C mais reste fragile. La Fimo Effects a plus ou moins le même comportement que la Fimo Soft. La Sculpey Prémo montre une fragilité aux crans fins (n°6 et 8) mais uniquement lorsqu’elle est cuite à 130°C. Cuite un peu plus chaud elle ne casse pas au bout des 10 torsions. La Sculpey III est la pâte la plus fragile, elle casse facilement et rapidement et ce quelle que soit son épaisseur ou sa température de cuisson. La Sculpey Soufflé est solide en épaisseur importante mais présente des fragilités en épaisseur plus fine après un nombre plutôt important de torsions. Les autres marques, à savoir, Pardo, Cernit et Kato ont résisté aux 10 torsions pour toutes les épaisseurs, les couleurs (blanc, bleu et doré) et les 2 températures de cuisson. Elles ont donc une très bonne élasticité et peuvent être considérées comme solides vis à vis de ce test.

    La pâte translucide est la seule à réagir un peu différemment. La Fimo Effects a cassé à 140°C aux crans n°4 et 6 mais pas aux crans plus fins. Elle s’adapte donc bien à une utilisation en couche fine si elle est soumise à des tensions et il vaut mieux ne pas la chauffer trop fort. La Pardo Professional Art Clay elle, casse aux crans très fins (n°8 et 9) lorsqu’elle est cuite à 120°C. Elle est donc plus adaptée pour une utilisation épaisse. Cependant, une légère augmentation de la température la rendra plus solide en couche mince. La Cernit casse aux crans très fins. A 110°C, elle casse facilement. Une augmentation de la température ne la solidifie pas réellement. Elle n’est donc pas très adaptée à l’utilisation en couches fines si celles-ci doivent subir des contraintes.

    Conclusion: La température mais également la durée de la cuisson (test non réalisé ici mais basé sur mes expériences personnelles) ont un rôle sur la solidité des pâtes. Certaines marques restent cependant fragiles (comme la Sculpey III) alors que d’autres présentent une très bonne élasticité (Kato, Pardo, Cernit). A vous de réfléchir en fonction de vos projets quelle pâte sera la mieux adaptée.

    J’espère que ce comparatif vous sera utile. Chaque pâte a ses avantages et ses inconvénients comme vous avez pu le voir. A vous de choisir celle qui vous conviendra le mieux.


    8 commentaires

    Véronique Moullè · 17 octobre 2018 à 16 h 14 min

    Très chouette article, génial qui va en aider plus d’une mais quel boulot. Génial et merci

      Allison · 6 novembre 2018 à 8 h 35 min

      Oui ça a été pas mal de travail mais ça m’a plu de le faire.

    julie c. · 17 octobre 2018 à 19 h 32 min

    Quelle bible du polymère, très complet ! Merci .

      Allison · 6 novembre 2018 à 8 h 34 min

      Avec plaisir !

    FabyJoue · 21 octobre 2018 à 7 h 56 min

    Un grand merci pour cet article que je viens de découvrir ! 🤗🤗🤗

      Allison · 21 octobre 2018 à 9 h 46 min

      Avec grand plaisir. Si cela peut aider alors j’en suis ravie !

    leptichouia · 21 décembre 2018 à 16 h 56 min

    Très beau travail, qui sera très utile . Un grand merci.

      Allison · 22 décembre 2018 à 11 h 38 min

      Un grand merci.

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *