COMPOSITION

La composition des éléments utilisés en bijouterie fantaisie et haute fantaisie est très réglementée en Europe. En effet, la norme REACH, impose une quantité restreinte de nickel, de plomb et de cadmium dans les métaux qui seront en contact avec la peau.  Ceci afin de protéger l’utilisateur de désagréments voire de maladie liées à ces substances nocives (allergies pour le nickel, maladies telles que le saturnisme ou les cancers pour le plomb et le cadmium).

Je porte donc une attention toute particulière au choix de mes apprêts en métal pour confectionner mes bijoux. Pour cela, j’ai décidé de n’utiliser que de l’acier inoxydable de bijouterie qui est un métal hypoallergénique, ne ternissant pas dans le temps et très résistant.

Votre sécurité et votre satisfaction sont ma priorité.

Composition des bijoux Allison Cohade

l'Argile polymère

L’argile polymère est un dérivé du chlorure de polyvinyle (PVC) à laquelle sont ajoutés des plastifiants, des pigments, parfois des particules de mica…Dit comme cela cela peut faire peur. Mais en réalité l’argile polymère n’est absolument pas toxique. Les plastiques utilisés (PVC) sont équivalents à ceux que l’ont retrouve pour la fabrication des tuyaux d’eau de votre maison ou des poupées pour les enfants. Ils sont très résistants et ne se dégradent pas dans le temps.
Les plastifiants servent à rendre le PVC plus souple. Depuis 2006, en Europe, les phtalates (qui causaient des dérèglements hormonaux jusqu’à provoquer des cancers) ont été totalement retirés de la pâte polymère. Cette modification a fait que l’argile polymère est devenue un matériau totalement inoffensif pour la santé.

Légère et très résistante, l’argile polymère est parfaitement adaptée à la conception de bijoux. Elle est résistante à l’eau et aux rayons UV. Vos bijoux auront donc une très longue durée de vie.

L'Acier inoxydable

L’acier inox est un métal très répandu dans tous les domaines de la vie domestique et industrielle. C’est un alliage de fer, de chrome, de nickel et de carbone nécessaire pour garantir la formation d’une couche de surface auto-régénérante qui fait que l’oxygène de l’atmosphère est incapable de l’attaquer (l’oxydation vs l’inoxydation).

Conformémént à la norme européenne EN 10088-13, un acier est classé acier inoxydable s’il contient au minimum 10,5% en masse de chrome et au maximum 1,2% de carbone qui évitera la formation de carbures qui sont préjudiciables au matériau.

Le nickel homogénéise l’alliage et apporte les propriétés de flexibilité, de malléabilité et de résilience (mémoire de forme). La réglementation est très stricte pour la bijouterie, le taux de libération du nickel qui se dégage des métaux ne doit pas dépasser 0,2 µg/cm² par semaine. C’est pourquoi, la plupart des alliages contenant du nickel ont été supprimé. Mais certains sont toujours autorisés, comme l’acier inoxydable.

Seuls 3 types d’aciers inoxydables répondent aux exigences de la directive Européenne sur le nickel (94/27/CE dans sa dernière version du 27 septembre 2004). Ce sont les aciers inox 304L, 316L et l’acier chirurgical appelé 316LVM. Pour ces 3 alliages, le nickel est emprisonné au coeur du métal et ne libère donc pas, empêchant les réactions allergiques avec la peau.

Vous ne trouverez que ces 3 types d’acier inox dans mes bijoux puisque le fournisseur français auprès duquel je commande ces apprêts n’achète que ce type d’acier inox. Je peux vous fournir les certificats de garantie sur simple demande.

Les avantages de l’acier inoxydable :

  • Hypoallergénique. Il ne provoque pas de réaction sur la peau sauf cas très rares.

  • Ne ternis pas dans le temps. Il garde son éclat et sa brillance au fil des ans.
  • Ecologique. Il ne relâche pas de nickel dans son environnement.

  • Quasi indestructible et indéformable.

  • Ne demande aucun entretien particulier.

L’acier inoxydable utilisé pour vos bijoux résiste à l’eau, aux rayons UV, aux produits ménagers, à l’eau de mer, aux cosmétiques et à la transpiration.

LA résine

La résine est un médium que j’utilise beaucoup en finition sur mes bijoux. J’utilise 2 types de résines : la résine époxydique et la résine UV. Ce sont des substances liquides qui, par différents processus, vont durcir et former une couche transparente et résistante sur le bijou.

La résine époxydique polymérise grâce à l’ajout d’un durcisseur (agent de réticulation). Lorsque les 2 composants sont mis en contact, une réaction chimique s’opère et fait que le produit devient de plus en plus dur. Le durcissement est complet au bout de 72H. Cette résine est toxique lorsqu’elle est sous forme liquide mais une fois durcit, elle ne présente plus aucun risque.

La résine UV est différente de la résine époxydique car elle contient tous les ingrédients nécessaires dès le départ. La réaction de durcissement de la résine va se faire par les rayons UV (du soleil ou via une lampe UV). Comme précédemment ce type de résine est toxique sous forme liquide mais ne comporte aucun danger une fois la polymérisation faite.

Ces 2 types de résine une fois polymérisées sont extrêmement dures et résistent aux rayures.

Le vernis

Je ne suis absolument pas fan des vernis en général. Ce sont des produits bourrés de substances toxiques (même s’ils sont à base d’eau) et hautement allergènes. De plus, ils ne donnent pas de résultats satisfaisants dans le temps. En effet, ils jaunissent, craquelles, se désagrègent…de quoi ruiner une belle création. Je préfère de loin poncer et polir à la main mes pièces. Cela fait ressortir la brillance naturelle de la pâte polymère et lui donne un aspect lisse, doux, soyeux ainsi qu’une brillance extraordinaire.
Ceci dit, parfois, lorsque je ne peux ni poncer-polir ma pièce, ni la résiner je suis obligée de vernir. Après plusieurs années de recherche, j’ai opté pour le vernis colle résine polymère Croq-tendance. Fabriqué en France par l’entreprise Croq tendances Déco ce vernis est non toxique et respectueux de l’environnement. Et pour le moment, niveau qualité du produit dans le temps, j’en suis satisfaite.

Eviter de gratter la surface du bijou qui reste quelque peu fragile.